Lotus Elise S1 en Pays de la Loire

Lotus Elise S1 est dans la collection Prestige et Collection

La Lotus Elise S1 est un modèle incontournable dans la série des petits bolides atypiques, Prestige et Collection vous la fait découvrir. C’est une petite voiture de sport anglaise fabriquée par Lotus, disposant d’une carrosserie cabriolet deux places avec arceau. Lotus commercialise également des versions proches, équipées d’un toit, nommées Lotus Exige.

L’Elise marque le renouveau de Lotus dans la catégorie des petites voitures de sport des années 1990. Elle constitue un retour aux sources après l’échec de l’Elan M100 traction avant. L’Elise est une sportive légère équipée, comme l’Europa des années 1960-1970, d’un moteur central avec transmission arrière. Bien que son architecture soit différente, on considère souvent l’Elise comme la remplaçante moderne de l’Elan des années 1960, car elle en reprend certains principes, notamment la légèreté.

Genèse de l’Elise

En 1994, une équipe menée par Julian Thomson se lance dans la conception d’une voiture de sport alors que la société Lotus Cars vit des heures difficiles et que l’équipe Lotus de Formule 1 disparaît. Après d’inévitables délais, les premiers modèles sont commercialisés fin 1996. L’Elise fascine les journalistes auto par son excellente tenue de route et ses performances remarquables étant donné sa faible puissance. La revue Échappement titre par exemple « Fantastic job » en .

L’Elise est tarifée 165 000 FFR en France en 1996, mais ce prix n’inclut pas une liste importante d’éléments de confort dont certains sont quasi-indispensables tels que les repose-pied passager ou le pré-équipement autoradio.

Le propriétaire de l’époque, Romano Artioli, baptisera la voiture en hommage à sa petite fille, Elisa. Lors de la présentation en 1995 au salon de Francfort, lorsque la bâche est retirée elle est assise dans la voiture.

Technique

L’Elise utilise un châssis en aluminium collé à l’epoxy et cuit, ce qui est une première mondiale. La Renault Spider qui utilise le même matériau du même fabricant mais soudé, est plus lourde. Le châssis de l’Elise nu ne pèse que 65 kg. Les éléments de suspension sont également en aluminium et, pour gagner du poids, les disques de frein seront en composite d’aluminium metal matrix jusqu’en 1998. L’Elise est acceptée par les services anglais en . Elle est lancée au salon de Francfort 1995 puis présentée au salon de Paris 1996.

Comme toujours dans l’histoire de la marque, des composants achetés à des constructeurs généralistes viennent compléter la panoplie pour des questions de coûts.

C’est ainsi un moteur et une boîte de vitesses d’origine Rover (MGF et berlines de la marque) qui sont utilisés.

Ce bloc moderne de 1 796 cm3 à 16 soupapes délivre environ 120 chevaux à 5 500 tr/min. Le moteur est placé à l’arrière en position transversale, ce qui permet une répartition des masses avant arrière de 40/60 %. De plus il s’avère être un moteur particulièrement léger.

Le très faible poids de l’Elise, environ 700 kg à vide (les petites berlines de sport contemporaines pesaient déjà une tonne) métamorphose les performances par rapport à la MGF qui s’approche des 1 100 kg.

En plus d’accélérations étonnantes, le 1 000 mètres départ arrêté est avalé en moins de 28 secondes, les consommations sont extrêmement faibles, toujours du fait d’un poids très faible et d’une aérodynamique soignée. Lotus annonce 7,1 L/100 km en cycle combiné.

L’habitacle de l’Elise est très spartiate avec des sièges baquets, un volant très petit et quasiment aucun élément de confort contemporain.

La direction est sans assistance, tout comme le freinage.

Les vitres sont manuelles, tout autant que la capote.

L’installation à bord avec la capote en place nécessite de la souplesse mais une fois assis, la position est réputée excellente selon la presse spécialisée.

Spartiate mais soigné, l’habitacle laisse apparaître beaucoup d’aluminium.

Marque Drapeau : Royaume-Uni Lotus
Années de production 1996 – 2001
Production plus de 10 000 exemplaire(s)
Classe Voiture de sport légère
Moteur et transmission
Moteur(s) Rover K-series, 4 cylindres en ligne, 16 soupapes, central-arrière transversal
Cylindrée 1 796 cm3
Puissance maximale 120/145/160 ch
Transmission Propulsion, boite à 5 rapports
Poids et performances
Poids à vide 673 à 770 kg
Châssis – Carrosserie
Carrosserie(s) En fibre de verre, de type cabriolet (découvrable)
Dimensions
Longueur 3 721 mm
Largeur 1 701 mm
Hauteur 1 206 mm

Source Wikipedia